Partagez | 
 

 Contexte...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andromache Baxter
I'm not a fool out
So you better run and hide

avatar

Nombre de messages : 3050
Age : 27
Adresse : R 1002 Wetmore Road.
Date d'inscription : 29/12/2008

I'm (no) Superman
power: ↪ force fields and psyonic bolts.
remember me:

MessageSujet: Contexte...   Mar 20 Jan - 20:49

« Lorsqu’une chose évolue, tout ce qui est autour évolue de même »



San Antonio, Juillet 1963.

« - T’es au courant qu’ils embauchent déjà pour la nouvelle centrale ?
- Ah ouais ? Pourtant elle est à peine construite…
- Apparemment, ils veulent que tout soit plié au plus vite pour commencer à produire rapidement.
- C’est bon pour nos gosses ça, ils vont avoir du boulot pour la rentrée. »
Extrait d'une discussion entre un boucher et sa femme.



San Antonio, Mai 1999.

« - Les gars, vous vous souvenez quand ma mère nous a dit de dégager de son sous-sol parce qu’on était trop bruyants ? Eh bien j’ai trouvé pile poil ce qu’il nous fallait ! Tadaaaam !
- Tu te moques de nous ?
- C’est quoi ce plan foireux ?
- J’ai toujours dit que la fumette, c’était pas bon pour les neurones…
- Allez, je suis sûr que vous allez adorer ! Ca ne paye pas de mine vu de l’extérieur mais il doit y avoir des dizaines de pièces là-dedans.
- Des pièces moisies et puantes, ouais.
- Mec, c’est une centrale…
- Je ne pense pas qu’on ait le droit d’entrer comme ça.
- Je suis passé fréquemment pendant la semaine et je n’ai jamais vu personne. Qui dit personne pour surveiller dit liberté totale.
- Un point pour lui.
- Mais… Bof, j’imagine qu’on peut y faire un tour, juste pour voir.
- Vous allez adorer ! »


Citation :
La centrale implantée par la FFEC (Fast and Free Energy Corporation) devait être la meilleure chose arrivée à San Antonio depuis les six dernières décennies. Développement, énergie, travail, tout avait été promis aux habitants plus qu’enchantés par cette nouvelle entreprise implantée à deux pas de chez eux. C’était sans compter sur le cycle infernal du capitalisme. Toujours avide de puissance, la FFEC a bien vite transformé ses tarifs défiant toute concurrence au profit d’une augmentation annuelle du prix de l’électricité. Les machines ont également remplacé la main d’œuvre de plus en plus chère jusqu’à ce que la moitié des employés présents depuis les premières heures ne soit remerciée. La centrale en elle-même voyait ses portes définitivement scellées vingt-cinq ans après son ouverture. Vingt-cinq années qui ont vu le meilleur puis le pire. Vingt-cinq années qui refont surface aujourd’hui depuis l’ouverture du procès opposant la ville de San Antonio contre la FFEC. En effet, des experts qui devaient attester de l’état du sol sur lequel repose la centrale ont découvert un taux anormalement élevé de radiation à l’intérieur de l’usine désaffectée. Cela remet en cause la crédibilité de l’entreprise qui jure encore ne rien avoir fait d’illégal. Les habitants de la ville ne sont pas de cet avis et réclament dommages et intérêts, arguant que les recherches douteuses de la FFEC ont certainement affecté leur état de santé. A l’heure où nous écrivons, aucun symptôme cancéreux ou anomalie génétique chez les nourrissons n’a été décelées. Néanmoins, les craintes de la population sont on-ne-peut-plus justifiées au vu des effets néfastes que le nucléaire produit. Gageons que cette bataille juridique est loin d’être terminée. En attendant, les portes de la centrale ont été scellées et les gardiens de sécurité portent tous des masques à gaz, ce qui ne fait que renforcer les dires de la partie civile.
Extrait du San Antonio Times du 18 janvier 2009.



San Antonio, Janvier 2009.

« - Vous avez entendu aux infos ce qui se dit sur la centrale ?
- Ouais, c’est horrible, des expériences nucléaires.
- Des essais radioactifs.
- C’est pareil.
- Vous pensez que nos parents vont avoir des tumeurs ?
- Ca serait arrivé depuis un moment.
- Justement… il fallait que je vous dise un truc à propos de…
- Quoi ? T’es malade ?
- Non, c’est pas ça. Seulement, je me sens bizarre depuis quelques temps.
- C’est le stress de savoir que des essais nucléaires ont eu lieu là où on a grandi.
- Radioactifs…
- C’est pareil ! »




    « Spiderman aux portes de la ville ?

    La récente vidéo montrant une silhouette vraisemblablement féminine en train de stopper la course folle d’une voiture de sport à mains nues tend à rendre vraies toutes les théories avancées par les créateurs de comics. Alors que beaucoup criaient au canular, qu’il s’agissait ni plus ni moins d’une mise en scène magistralement effectuée, les témoins de l’accident ainsi que nos techniciens de l’image nous indiquent le contraire. Ceci serait bel et bien réel. A ce jour, personne n’est parvenu à discerner le visage du « super héros » et les spéculations vont bon train. En ressort une question que l’on trouve sur toutes les lèvres : si ce personnage possède des pouvoirs surhumains, cherchera-t-il à s’en servir contre l’humanité ? Vient-il d’une autre planète ? Mais surtout, y en a-t-il d’autres ? Nos journalistes sont sur le pied de guerre pour dénicher les réponses à vos questions alors, restez branchés sur SA Broadcast ; parce que l’exclusivité, c’est nous avec vous.
    »

Flash spécial de SA Broadcast du vendredi 15 mai 2009.


Dernière édition par Mrs.LaBeouf le Ven 23 Jan - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hawkeye-barton.tumblr.com
 
Contexte...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le contexte de l'époque de Jésus
» Conjugaison en contexte
» Quel contexte pour les femmes à la langue coupée ?
» Le contexte de l'évangile
» Les misérables, simple question de contexte historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Action Heroes :: TO BEGIN WITH :: YOU DON'T WANNA MISS A THING :: SAISON 1-
Sauter vers: