Partagez | 
 

 A little Help [R.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A little Help [R.]   Dim 29 Avr - 14:59

Jouer au justicier était risqué. Graham le savait très bien mais pourtant il continuait à passer ses soirées à la recherche d’éventuels criminels. Résultats : il avait rarement le droit à des remerciements de la part des victimes et il pouvait arriver qu’il soit blessé à cause d’une trop grande confiance en lui ou bien de sous estimer ses adversaires. Et c’était plus ou moins cela qu’il s’était produit ce soir, Graham avait été blessé et cela faisait vingt bonnes minutes qu’il avait trouvé refuge dans une petite ruelle essayant de trouver la force de se déplacer. Pourtant, il n’avait pas de quoi se vanter ce n’est pas comme si il avait été face à dix types baraqués ou quoi que ce soit, non son intervention ne méritait même pas la une du journal : il avait simplement empêché trois petites frappes de braquer une pauvre demoiselle. On dirait une situation tout droit sortie d’un mauvais film et pourtant c’était vraiment arrivé. Parfois, Graham le super-justicier ne devait se contenter de petits sauvetages de ce genre car sauver un bébé d’un immeuble en feu était une chose assez rare et même si cela devait arriver, il y avait d’autres super-héros sur le coup. Graham devait souvent se contenter des restes… Non pas qu’il était en train de se plaindre mais parfois il avait envie d’avoir un vrai moment de gloire, et ce n’était pas ce soir qu’il allait l’obtenir, loin de là. Blessé à l’abdomen à cause d’un manque de vigilance – il avait sous estimé un de ses adversaires – il devait absolument trouver de l’aider. Aller à l’hôpital était hors de question, il ne pouvait se montrer là-bas et leur dire qu’il avait été blessé au cours d’un sauvetage. Non ce qu’il lui fallait c’était Liam.


Liam était un grand ami, celui à qui Graham confiait ses doutes et venait souvent chercher conseil mais il était également un jeune homme capable de rafistoler les blessures et ça, c’était un don vraiment cool du moins c’est ce que se disait Graham à chaque fois qu’il le voyait à l’œuvre. Le problème c’est que ce très cher Liam vivait à plusieurs rues d’ici et qu’avec sa blessure, il serait compliqué pour notre justicier d’aller chez son ami. Mais pourtant il devrait se forcer, sans argent et donc sans possibilité d’appeler un taxi c’est à pied qu’il devrait se rendre chez le jeune Sudgway. Alors il se mit en route et quitta enfin sa ruelle pour commencer ce qui allait lui sembler être un long voyage à travers les rues de San Antonio. Graham pourrait très bien se dire qu’il arrêtait tout, que jouer au super héros c’était fini mais il était bien trop accro à cette sensation qui l’envahissait lorsqu’il sauvait quelqu’un, il savait bien qu’il serait incapable d’arrêter tout.

Le chemin sembla durer une éternité alors qu’il était en train de se remémorer son intervention de ce soir. Oui, il avait finalement réussi à éliminer ces voyous mais il n’arrêtait pas de se dire qu’il aurait pu faire mieux car après tout ces trois petites ordures n’étaient pas vraiment baraquées et il aurait pu les maîtriser rapidement mais il avait eu envie de jouer au malin en leur balançant des répliques qu’il trouvait drôle et l’un de ces types avait alors trouvé le temps de le blesser. Qu’il avait été stupide.


Graham était enfin arrivé sur Beechwood Lane . Pas trop tôt. Il arriva devant chez Liam et frappa plusieurs fois sur la porte en priant pour que son ami soit bien chez lui. Il attendit quelques minutes avant de voir la porte s’ouvrir, il poussa un soupir de soulagement en voyant le visage de Liam.

«J’ai eu comme un petit souci. » fit-il en tentant d’esquisser un sourire qui s’effaça bien rapidement. «Je vais pas te mentir, ça fait quand même mal » Graham montra sa blessure puis se permit d’entrer à la recherche du canapé et qu’importe s’il mettait du sang un peu partout.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Sudgway

avatar

Nombre de messages : 191
Age : 26
Adresse : 1250 C Beechwood Lane
Date d'inscription : 03/04/2012

I'm (no) Superman
power: Healing
remember me:

MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Mar 1 Mai - 22:52

Il n'avait aucune idée de l'heure lorsqu'il se décida enfin à éteindre son ordinateur. 1h, 3h ? Il avait été tellement absorbé par son projet qu'il en avait perdu toute notion du temps. Ces derniers temps, il avait tendance à laisser son travail au second plan, oh bien sûr il avait de petites choses par-ci par-là qui lui permettait de payer quelques factures et son loyer mais Liam devait bien avouer qu'il passait la majorité de son temps au Trinity Hospital. Il le connaissait si bien qu'il pouvait arpenter les couloirs les yeux fermés, et quand bien même ce n'était pas pour son propre traitement, il s'y rendait pour venir en aide aux plus malchanceux. Bien que ce mode de vie lui convenait parfaitement, il n'en était pas de même pour l'Entreprise de la pseudo-charité, qui lui envoyaient régulièrement des lettres dactylographiées, pré-composées, emplie de chiffres, de virgules et d'ironie. Tout cela formait un joli tas de sarcasme sur son bureau. Après tout, hôpital et hypocrisie commence tout deux par la même lettre. Bon, harmonica aussi, mais il comptait bien porter plainte pour cette injustice orthographique.

Il s'était à peine jeté dans son lit, le sommeil venait tout juste de l'emporter qu'il rouvrit les yeux, d'abord un peu absent, il se rendit compte que ce réveil prématuré n'était point une plaisanterie de son inconscient. Il sauta de son lit, s'habilla en vitesse, insulta le pied d'une chaise qui avait malencontreusement rencontré l'un de ses orteils sur son chemin et ouvrit la porte d'entrée. Voir Graham ne le surpris pas plus que cela, en réalité, sa réflexion le fit même sourire. Liam jeta un oeil dans le couloir, vérifiant que personne n'avait eu la remarquable idée de trainer par là. « J 'espère que tu n'en as pas mis partout, j'ai cru que le concierge allait m'étrangler la dernière fois. » dit- il en refermant la porte. Concierge qui avait l'habitude de laisser ses yeux et ses oreilles traîner partout à la recherche de comportements suspects, et ce, sans doute, afin de s'assurer un retraite un peu plus confortable. Lorsqu'il se retourna, il vit que son visiteur avait prit la peine de s'installer sans se soucier de son pauvre canapé, cela ne le surprenait pas non plus. « Tu as sauvé qui cette fois ? Un p'tit chat ? »

Liam s'approcha de son ami afin de juger de l'état de sa blessure. Il posa une main sur son abdomen et su instantanément que bien que l'entaille soit assez profonde et donc très certainement douloureuse, il n'allait pas faire un syncope dans la seconde, ce qui lui laissait le temps de mettre son petit stratagème au point. « Qu'est-ce qu'il t'ait arrivé cette fois ? » dit-il plus sérieusement, car oui, bien qu'avoir un semblant de vie sociale en dehors des murs froids d'un hôpital le réjouissait, la situation, elle, l'était beaucoup moins. Il s’éclipsa dans sa cuisine – qui était à seulement quatre pas du salon, mais soit- pour y chercher un vieux chiffon propre. Il en fit une boule avant de le lancer en direction de Graham. « Compresse avec ça, au moins, on évitera de recolorer le divan. » Il se dirigea ensuite vers le réfrigérateur et en sortit deux bières. Il en donna une à son ami mais resta debout sans broncher, sans même esquisser un geste pour atténuer les souffrance du valeureux héros de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaceshipgraphics.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Ven 4 Mai - 15:24

L’accueil de Liam n’était pas vraiment celui qu’il attendait mais il se contenterait de ça. En réalité Graham s’était attendu à ce que son ami ne se précipite pour lui venir en aide mais ce ne fut pas le cas, au lieu de cela il voyait que le jeune homme était beaucoup plus inquiet par le sang qu’il pourrait laisser derrière lui que par son état de santé. Sacré Liam. Même si Graham n’était guère d’humeur pour plaisanter, il tourna néanmoins la tête dans le couloir afin de s’assurer qu’il n’avait pas laissé de traces. Il fit ensuite une petite grimace pour lui montrer qu’il était désolé mais qu’il y avait bien un peu de sang par terre. Oups.

«Combien de fois est-ce que tu va me ressortir cette histoire de petit chat ? Ce n’est arrivé qu’une seule fois et tu veux que je te dise, je suis fière d’avoir ramené cet animal à ses propriétaires ! » Il avait mis de la conviction dans son petit discours mais en réalité, il était loin de se vanter de cet exploit. Oui, parfois il n’y avait personne à sauver et donc il devait se contenter de peu comme sauver un animal mais c’était son devoir d’apprenti super héros. La triste vérité était que Graham ne s’était jamais frotté à de véritables criminels, il n’y avait pas de super vilains en ville et le jeune homme devait se contenter de petits malfrats qui n’avaient pas d’autres objectifs que de voler des jeunes femmes qui avaient le malheur de se balader seules en ville. C’était déprimant de voir à quel point il n’était pas aussi héros que ce qu’il aurait aimé mais une part de lui savait qu’il faisait quand même le bien dans cette ville. Graham laissa Liam l’examiner, en priant pour qu’il prenne les choses en main assez rapidement, être soigné maintenant serait fantastique étant donné qu’il souffrait réellement mais que sa fierté l’empêchait de répéter encore une fois à quel point il avait mal. Une fois c’était suffisant. Et pourtant son ami semblait d’humeur bavarde ce qui ne dérangeait pas du tout Graham en temps normal mais là c’était un petit peu plus embêtant. Que devait-il faire pour être soigné ? Perdre encore plus de sang ? S’évanouir ? D’accord peut être était-il simplement de mauvaise humeur. Il prit donc son mal en patience.

Liam était planté devant lui et attendait une réponse à cette question : que lui était-il arrivé ? Graham avait envie de mentir et de dire qu’il avait affronté au moins vingt types très dangereux, tout cela dans le but de sauver une vieille dame – ça faisait grand héros de remplacer jeune fille par vieille dame selon lui, n’essayez pas de comprendre ce qui se passe dans sa tête – Puis après avoir poussé un soupir il leva les yeux vers on ami après avoir sourit à la réflexion du canapé qu’il allait s’efforcer de ne pas recolorer.
«J’ai juste…Je me suis cru plus malin. Il n’y avait que trois types mais l’un d’eux à réussi à me surprendre alors que je croyais l’avoir maitrisé. Pas très glorieux, hein ? » Non, il n’était pas très fière de lui pour le coup, il avait même le moral au plus bas et il comptait un petit peu sur son ami pour lui remonter le moral. «Et tu veux connaître le pire dans cette histoire ? La personne que j’ai sauvée, elle ne m’a même pas dit merci. Parfois je me demande pourquoi je continue à faire ça… »

Graham posa à nouveau les yeux sur Liam, avec un léger sourire
«J’ai également oublié de te dire que j’allais passer la nuit ici, sur ton canapé parce que je n’ai vraiment pas la force de rentrer chez moi. Trop loin. »
Revenir en haut Aller en bas
Liam Sudgway

avatar

Nombre de messages : 191
Age : 26
Adresse : 1250 C Beechwood Lane
Date d'inscription : 03/04/2012

I'm (no) Superman
power: Healing
remember me:

MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Dim 6 Mai - 13:08

Sa plus grande hantise avait toujours été de se sentir inutile, d'être contraint de voir la souffrance flotter autour de lui sans pouvoir la faire disparaitre, d'entendre ces pleurs, ces cris, sans pouvoir les faire taire, de voir ces regards vides, dérivés dans un autre espace-temps sans vouloir les ramener à la triste réalité. Il avait malheureusement vu ces scènes déchirantes un nombre incalculable de fois. Ces hommes, ces femmes, pleurant un fils, un ami, un père, une mère ; ces enfants, trop jeunes pour comprendre la mort et qui un jour en voudront à la vie de leur avoir arraché un être si cher avant même qu'ils puissent le connaître. Il ne pouvait supporter le poids du monde à lui tout seul, et peut-être bien qu'un jour, ce même monde lui ferait payer le prix cher pour s'être prit pour un homme défiant le repos éternel.

Cette souffrance, il en avait été le témoin silencieux, avec Sam, avec ses parents, avec Emily, la petite fille de la chambre 404, et tous ces patients dont il se souvenait dans le moindre détail, avec Beth, sa dernière de petite amie, qui avait souffert de long mois de le voir si distant, lui cachant quelque chose sans qu'elle puisse mettre le doigt dessus. Elle avait fini par croire qu'il voyait quelqu'un d'autre, il l'avait laissé partir sans se défendre, préfèrent ce mensonge à une vérité plus dangereuse. Il ne voulait pas que Graham soit un nom de plus sur cette liste.

Il écouta attentivement le récit de son ami, avec compassion mais inquiétude aussi, que cette quête de reconnaissance ne le mène un jour sous un drap blanc plutôt que sur son canapé. Il s'apprêtait d'ailleurs à lui dire quand quelques mots résonnèrent violemment lui. Pourquoi continuait-il à faire cela ? Pourquoi Liam n'y avait-il pas pensé plus tôt. Ils étaient semblables, plus qu'ils ne le pensaient – si on exclut évidemment le radar naturel de Graham repérer des demoiselles à son goût – rien ne les forçait à agir de la sorte, et pourtant tout deux jouaient aux équilibristes avec leur vie. Il soupira, résigné à lui reprocher quoi que ce soit. « C'est dans ta nature. » Il déposa sa bière déjà à moitié vide sur la table basse et s'approcha de son ami, finalement disposé à lui refermé sa jolie entaille sans laisser de cicatrice – bien qu'il soupçonne Graham doit vouloir une, histoire de, mais il ne lui demanda pas son avis.

« A tes risques et périls, il n'est pas très confortable. » Dit-il alors en souriant qu'il déposa une main sur la blessure. Une trentaine de secondes plus tard, l'entaille avait disparue, comme si elle n'avait jamais existé. « Sois plus prudent la prochaine fois » ajouta-t-il finalement.



[Promis, la prochaine fois, j'en fais un plus drôle...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaceshipgraphics.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Mer 9 Mai - 15:42

Ce n’était pas la première fois que Graham se posait des questions sur son rôle de justicier, cela faisait de longs mois qu’il se posait la même question : pourquoi continuer alors qu’il n’y avait pas le moindre remerciement, quand personne – ou presque – ne semblait être reconnaissant ? Il n’avait jamais trouvé une réponse à cette question pourtant essentielle mais il continuait de vouloir sauver son prochain et de toutes les choses insensées qu’il pouvait faire, c’était bien là la seule chose dont il voulait connaitre la réponse. Et puis il y avait Liam, Graham comptait sur lui pour beaucoup de choses et ce soir il s’attendait à ce que son ami fasse comme d’habitude : lui dire d’être prudent, que tout cela était de la pure folie…Bref ? Le discours habituel et Graham lui aurait répondu qu’il n’était pas d’humeur à entendre ça alors qu’en réalité il en avait besoin mais ce soir tout semblait différent. Son ami ne semblait pas d’humeur à lui faire des reproches ce qui étonna notre héros de la soirée qui s’interrogeait à présent sur l’état de santé de Liam : était-il malade ? Ou bien était-ce l’heure tardive qui faisait qu’il ne semblait pas disposé à lui faire un discours ? Non, d’ordinaire, Graham venait toujours à des heures aussi folles alors que pouvait-il se passer dans la tête du jeune homme ? Enfin il eu un semblant de réponse avec cette phrase. ‘c’est dans ta nature’ ? Qu’est ce qu’il voulait dire ? Peut être que Graham avait perdu beaucoup trop de sang mais il ne comprenait absolument rien. Tout ce qu’il comprenait c’était que son ami était enfin décidé à prendre en main se blessure et pour cela il poussa un soupir de soulagement mais il n’en oubliait pas pour autant son ami…Il allait se charger de lui sitôt sa blessure soignée.


Il observa Liam, toujours aussi impressionné par son don mais il déchanta lorsqu’il vit qu’il n’aurait pas de cicatrice. Toute personne normale aurait été ravie de voir qu’il ne resterait aucune trace d’une blessure pareille mais pour Graham, c’était devenu un atout pour séduire les filles. Du moins, c’est ce qu’il pensait car il était persuadé que les filles ne résistaient pas à un type avec une cicatrice mais surtout à l’histoire qu’il aurait inventée pour expliquer cette blessure – généralement, l’histoire du sauvetage du chat marchait plutôt bien.


Enfin soigné, Graham se décida à interroger son ami… Sur le seul sujet dont il pensait être un expert.
«Au fait, je t’ai réveillé ? Dérangé ? Il y à une fille ici ? » Il se tourna dans le but d’observer l’appartement à la recherche d’indices qui pourrait lui permettre de savoir si oui une non une jeune fille était dans les parages mais rien. Il leva les yeux vers son ami avec un large sourire «Quand accepteras-tu ma proposition ? Je peux te faire rencontrer des filles et puis tu as besoin de t’amuser ! » D’accord, il se doutait bien qu’ils avaient tous les deux une vision différente de ‘s’amuser un peu’ mais ça valait le coup d’essayer car après tout, il était rare pour ces deux amis de se voir en dehors du contexte blessé-soigneur.


Et maintenant qu’il était en pleine forme, Graham était prêt à sortir, à faire la fête même si il voyait bien que Liam n’avait qu’une envie : aller se coucher. Mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’un Graham en pleine forme peut être agaçant et usant. Mais si jamais la moindre remarque venait à sortir de la bouche de son ami il lui dirait que c’était de la faute à son don : à chaque fois que Liam usait de son pouvoir sur lui alors tout à coup il se retrouvait plein d’énergie, prêt à faire la fête…Bien entendu, il ignorait s’il s’agissait réellement d’un effet secondaire ou d’une chose qu’il inventait tout simplement mais quoi qu’il en soit à cet instant précis, il n’était pas prêt à se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Sudgway

avatar

Nombre de messages : 191
Age : 26
Adresse : 1250 C Beechwood Lane
Date d'inscription : 03/04/2012

I'm (no) Superman
power: Healing
remember me:

MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Lun 14 Mai - 20:48

Liam se dirigea vers le l'évier de la cuisine, ses mains étaient en partie couverte du sang de son ami. Si la maladie ne l'avait jamais effrayé, le sang, et particulièrement ce qu'il impliquait, était une toute autre histoire. Il s'appliqua à frotter chaque centimètre carré de sa peau pour faire disparaitre le précieux liquide à toute vie humaine. « Sérieusement Graham, où veux-tu que je cache une fille ici? Sous le matelas peut-être ? » dit-il en souriant alors qu'il essuyait ses mains.

Il resta interdit quelques secondes, tourna la tête vers son ami. Graham venait soudainement de lui rappeler étrangement quelqu'un, ou plutôt ce qu'on lui avait raconté à propos de cette personne. Il était évident qu'il n'avait pas connu le même Jordan Sudgway que celui à qui on attribuait diverses extravagances lors sa jeunesse. Parenthèse paternelle fermée, Graham n'avait de toute évidence pas encore compris que leurs centres d'intérêt étaient quelque peu divergeant, ou que leurs choix s’avéraient radicalement opposés. « C'est gentil de te soucier de moi et de ma vie... sentimentale. » dit-il, de retour dans le salon. Graham avait utilisé le mot 'fille' au pluriel, par conséquent, il doutait que son esprit ait réellement pensé à quoi que ce soit en rapport avec des sentiments. « Mais encore une fois, non merci. » Primo, Liam n'était pas un fêtard, tout au plus une bière dans un bar mais certainement pas un habitué des endroits branchés que Graham aimait sans doute fréquenter. Imaginez un ours polaire à Ibiza, et bien c'est pareil. Tout le monde vous jette des regards douteux parce qu'il est évident que vous ne cadrer pas au décor. Secundo, il doutait sincèrement que les filles en question lui prête ne fusse qu'une demi seconde d'attention. Les deux jeunes hommes n'ont pas vraiment la même carrure voyez-vous, Rocky Balboa versus Marty McFly, et sans doute pas le même pouvoir d'attraction non plus. Tertio, il n'avait aucunement l'envie de rencontrer qui que ce soit, car il le savait, à la seconde même où il l'avait aperçue, que tout avait changé.

Il aurait du s'en douter, à chaque fois, Graham lui sortait systématiquement le même discours, et bien qu'il se doutait que c'était pour lui une façon de lui montrer qu'il se préoccupait de lui, à chacun son avis sur la question. « Au fait, je te préviens, je peux pas soigner les MST. » Oui bon en fait, si, mais peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaceshipgraphics.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Ven 18 Mai - 15:05

Il est vrai qu’il n’y avait pas énormément de place chez Liam pour y cacher une fille et c’était aussi un fait : si il y avait eu une personne de sexe féminin caché dans l’appartement alors Graham et son incroyable don pour trouver les filles aurait fonctionné et ce n’était pas le cas ici. Mais pour être vraiment certain, il se leva du canapé et se mit à faire semblant de marcher tranquillement dans l’appartement alors qu’en réalité il observait minutieusement les lieux, sait-on jamais d’autant que depuis quelques temps, le jeune homme avait l’impression d’avoir des problèmes de vue et des lunettes lui étaient désormais nécessaire, c’était un problème dont il aurait pu parler à Liam mais pour l’instant son esprit était resté bloqué sur une seule chose : les filles. «Je crois que tu ne m’as jamais présenté une petite amie c’est…Vexant » Ou peut être lui avait-il présenté l’une de ses petites amies dans le passé mais qu’il avait vraiment une mémoire de poisson rouge, ou – c’était triste à dire – mais la fille en question ne l’avait pas forcément marqué. Peu importe, tout ce qui l’intéressait c’était le présent et Graham avait une idée bien précise en tête : faire sortir son ami et pour cela il devait trouver un argument. Un argument de taille.

D’accord, il ne s’inquiétait pas vraiment de la vie sentimentale de son ami, tout ce qu’il voulait c’était le voir plus souvent sans que cela implique des blessures et du sang. Il voulait le voir rencontrer des filles et tout simplement s’amuser, rien de plus et donc il avait donc pris une grande décision. Le bonhomme donna une tape amicale dans le dos de Liam
«Allez, juste une soirée ! En plus, tu sais très bien que je ne vais pas te lâcher jusqu’à ce que tu dises oui. Je te rappel que tu viens de me soigner, je suis en pleine forme et je suis capable de te harceler toute la nuit… » Il lui lança un sourire qui avait un air de défi, Liam devait parfaitement savoir qu’il était capable de l’emmerder jusqu’à ce qui l’obtienne la réponse qu’il désirait. Mais juste au cas où sa menace ne soit prise à la légère, Graham tenta de trouver les mots pour lui faire dire ‘oui’. Chose qui n’allait pas s’avérer facile mais ce n’était pas mission impossible pour autant, Graham devrait simplement éviter de mentionner un club sympa et devrait se contenter d’un simple bar ce serait déjà plus simple. Il ne devait surtout pas effrayer un Liam qui ne raffolait guère des endroits bondés et branchés. Un bar.


Il était toujours à la recherche d’un argument solide. Bien sûr, il pouvait tout simplement lui dire qu’il voulait passer du temps avec son ami et bla bla bla mais ce n’était pas son style. Pourtant tout aurait été plus simple si il avait joué la carte de l’amitié – sincère – pour lui dire qu’il voulait simplement le voir heureux et lui dire que ce n’était pas très sain de passer son temps chez lui. Il devait voir du monde, un point c’est tout. Mais bien entendu, ce n’était pas dans le caractère de Graham de se montrer aussi simple et direct, non. «Une soirée, dans un bar, tu parleras avec des filles… » Cela ressemblait à un ordre, il ne lui laissait pas vraiment le choix, impossible de refuser mais en revanche il avait une autre alternative à cette ‘proposition’ «Mais si tu me dis non, je te préviens que ta vie va devenir un enfer, impossible pour toi de bosser parce que je serais toujours là à te parler de tout…Mais surtout de rien. Et tu me connais suffisamment pour savoir que c’est une menace que je mettrais à exécution, pas vrai ? » Et c’était vrai. «Alors, marché conclu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Liam Sudgway

avatar

Nombre de messages : 191
Age : 26
Adresse : 1250 C Beechwood Lane
Date d'inscription : 03/04/2012

I'm (no) Superman
power: Healing
remember me:

MessageSujet: Re: A little Help [R.]   Dim 27 Mai - 1:16

Liam était déjà épuisé par ces activités diurnes, alors si en plus Graham, -qui semblait avoir très prit à coeur ce qui pour lui devait ressembler à une mission de la plus haute importance- venait à le harceler de toute sa bonne volonté, son corps, et son esprit, n'allaient pas tenir bien longtemps.

Il voulu lui lancer une autre vanne, tellement attendue qu'il se ravisa finalement. Ce qu'il réalisa quelques secondes plus tard, c'est que son silence trouvait un écho pour ainsi dire moins heureux que son attaque futile avortée. Comment construire quelque chose lorsque l'on fait toujours passer d'autres personnes avant sa bien-aimée ? Toutes ces histoires passées s'étaient terminée avec la même musique, sans jamais changer une seule note, tellement vos doigts connaissent la mélodie qu'ils agissent sans la conscience de votre esprit. Toutes s'étaient senties mise à l'écart, parfois même sans en connaître la raison, son activité à l'hôpital lui avait petit à petit grignoter toutes ces instants de vie qu'on pouvait à juste titre jugé normal pour un jeune homme de son âge. Certaines étaient au courant de sa capacité 'surhumaine', cette révélation accordait un sursis à un couple qui fonçait pourtant droit dans le mur, car à son absence s'ajoutait alors une inquiétude encore plus grande qu'il ne pouvait apaisé.

Son pouvoir qui était de base un don probablement offert par la puissance de la génétique s'était transformé petit à petit en un devoir silencieux sur lequel il ne semblait plus avoir de contrôle. Son esprit était enfermé dans cette espèce de mission, mettant en danger sa vie sociale, affective,... en réalité, sa vie tout court. Il en était conscient, certains diraient qu'il s'agit d'un 'bon début', Liam pourtant y voyait là un obstacle insurmontable à franchir, il se contentait donc d'ignorer le problème en jusqu'à ces moments, où venu de nulle part, ils resurgissaient, le laissant seul et perdu.

Il écouta attentivement les arguments de son ami, certes, c'état plus que tentant, ça aurait pu même ressembler au genre de soirée dont on reparle six mois après. Liam aurait dû dire non, comme il le faisait toujours, il aurait alors supporter les divers monologues de Graham qui s'en suivrait pendant quelques jours, mais au final, il n'aurait pas mis un pied dans un bar, juste sa conscience serait triste pour son ami. Il prit une grande inspiration, fixa son invité surprise pendant de longue secondes. Finalement, il sourit, sincèrement, et finit par lâcher : « Bon, c'est d'accord. » Il le regretterait sans doute le lendemain matin, peut-être même dans le quart d'heure qui suivrait, car même si l'idée de sortir se changer les idées ne lui donna pas pour une fois des angoisses insupportables, il n'en restait pas moins qu'il s'agissait d'une sortie avec Graham. Il agirait sans doute de la meilleure des façons, tentant au mieux de le mettre à l'aise dans un univers inconfortable, peut-être même que quelques filles feinterait de s'intéresser à lui avant de reporter toute l'attention sur l'autre héros, il en profiterait alors pour s'échapper et le laisser en charmante compagnie. Il alla chercher une couverture et un oreiller qu'il déposa sur le canapé. « Je ne sais pas toi, mais moi, je vais me coucher. » dit-il tout en se jetant nonchalamment sur son lit, et alors que ses yeux se fermaient, que son esprit partait déjà vers des contrées lointaines, il repensa une dernière fois à ce qu'il venait d'accepter. Il allait le regretter, n'est-ce pas ?



[SUJET TERMINÉ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spaceshipgraphics.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A little Help [R.]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A little Help [R.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Action Heroes :: DOWNTOWN SAN ANTONIO :: BEECHWOOD LANE :: 1250 C-
Sauter vers: