Partagez | 
 

 ✖ CONTEXTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andromache Baxter
I'm not a fool out
So you better run and hide

avatar

Nombre de messages : 3050
Age : 28
Adresse : R 1002 Wetmore Road.
Date d'inscription : 29/12/2008

I'm (no) Superman
power: ↪ force fields and psyonic bolts.
remember me:

MessageSujet: ✖ CONTEXTE   Mer 28 Mar - 12:48



    Décembre 2012. L’apocalypse que tout le monde craignait avait bel et bien failli s’abattre sur les habitants de San Antonio. Pas de cataclysme ni de raz-de marée, simplement la folie d’un homme qui manqua de décimer toute une partie de la population. La ville fut heureusement sauvée par ceux-là mêmes qui étaient visés par cette attaque ; les « super héros » avaient rempli leur rôle et contribué à ramener une paix précaire en envoyant le maire Sherman entre les murs confinés d’un asile psychiatrique. Les élections qui suivirent cet incident mirent à l’honneur un homme droit qui prôna dès les premiers instants l’égalité pour tous ainsi qu’une liberté de mouvements totale pour ceux qui avaient protégé la métropole. Les rues étaient plus sûres, les menaces moins pesantes. La vie reprenait peu à peu son cours « normal ». Les Super Héros n’étaient plus considérés comme une menace, ils faisaient désormais partie intégrante du quotidien des Texans qui, pour la plupart, appréciaient les actions de ces justiciers masqués.

    Septembre 2047. David Conrad est élu maire de San Antonio d’une toute petite majorité grâce à l’acharnement de son jeune assistant et désormais adjoint, Rodan Sherman, fils de. L’une des premières décisions de son mandat fut de rendre illégal l’usage de pouvoirs « non conformes à l’espèce humaine ». Les Super Héros d’autrefois ainsi que leurs descendants, qui ont tous hérité de capacités extraordinaires, sont maintenant appelés Mutants et voient leurs droits se restreindre comme peau de chagrin. Si le taux de criminalité augmente dès l’application de cette loi, aucun esclandre ne vient la contester. Les anciens Héros sont trop fatigués pour errer dans les rues à la recherche de crimes à éviter et la nouvelle génération ne semble pas particulièrement disposée à aider son prochain. En somme, tout va pour le mieux, chacun y trouve son compte. C’est sans compter sur la soif de vengeance de Sherman Jr qui ne trouvera satisfaction qu’une fois tous les Mutants derrière les barreaux ou six pieds sous terre. Lui vient alors l’idée d’instaurer un registre pour forcer ces surhommes à sortir de l’ombre, à cesser de se cacher.

    Citation :
    « Notre ville est depuis trop longtemps soumise à ces mutants dont le nombre va croissant. Si ces derniers ne voulaient que notre bien il y a trente-cinq ans de cela, pouvons-nous être assurés que tel est le cas de la nouvelle génération ? Non. Rien ne nous dit qu’ils ne sont pas en train de mijoter dans leur coin une révolte, un coup d’état pour prendre le pouvoir et nous réduire, humains dotés par Dame Nature et Dame Nature seule, en esclavage. C’est pourquoi nous avons pris la décision, et vous avez été nombreux à voter en faveur de ce projet, de consigner tous les Mutants habitant à San Antonio dans un registre officiel et public. Ce recensement n’est pas optionnel, il s’agit de sécurité nationale et nous invitons tous les individus ayant reçu des dons hors du commun à se présenter à nous. Aucun mal ne leur sera fait, bien au contraire, ils seront traités comme les gens extraordinaires qu’ils sont et ils pourront alors défendre une cause qui est juste, à nos côtés. »

    Les résultats ne se sont pas faits attendre. En dépit des manifestations publiques pour la liberté des Mutants, le gouvernement inscrit de nombreux noms sur sa liste, entre ceux venus de leur plein gré et ceux victimes de la délation de leurs voisins. Cependant, il reste énormément d’individus dits « Rebelles » qui refusent de se plier à cette loi injuste et discriminante ; parmi eux il y en a qui combattent ces règles ridicules, d’autres qui continuent de vivre dans la discrétion la plus totale, puis il y a ceux qui refusent de changer de mode de vie et sauvent le monde à leur échelle, sans prendre au sérieux les risques encourus.

    Cela fait un peu plus d’un an que San Antonio est ainsi divisée, que les rues se font moins sûres et les regards toujours plus suspicieux. Les Mutants se doivent de rester vigilants, ne se doutant pas qu’ils ne sont pas que surveillés par leur gouvernement. Parce que là-haut, bien au-dessus de leurs têtes, d’autres puissants ont leurs yeux braqués sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hawkeye-barton.tumblr.com
 
✖ CONTEXTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le contexte de l'époque de Jésus
» Conjugaison en contexte
» Quel contexte pour les femmes à la langue coupée ?
» Le contexte de l'évangile
» Les misérables, simple question de contexte historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Action Heroes :: TO BEGIN WITH :: YOU DON'T WANNA MISS A THING-
Sauter vers: