Partagez | 
 

 San Antonio Times

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
San Antonio
I hear you beggin' my name but I don't care
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 107
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: San Antonio Times   Mer 3 Fév - 21:37

SAN ANTONIO TIMES

Presse écrite. Créé en 1936. Hebdomadaire. Numéro 1 des ventes à San Antonio.

_________________
    « Quand les Forces Supérieures te persécutent, n’essaye pas de persécuter les Forces Supérieures. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San Antonio
I hear you beggin' my name but I don't care
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 107
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: EXTRAIT DU SAN ANTONIO TIMES du 18 janvier 2009   Mer 3 Fév - 21:52

    La centrale implantée par la FFEC (Fast and Free Energy Corporation) devait être la meilleure chose arrivée à San Antonio depuis les six dernières décennies. Développement, énergie, travail, tout avait été promis aux habitants plus qu’enchantés par cette nouvelle entreprise implantée à deux pas de chez eux. C’était sans compter sur le cycle infernal du capitalisme. Toujours avide de puissance, la FFEC a bien vite transformé ses tarifs défiant toute concurrence au profit d’une augmentation annuelle du prix de l’électricité. Les machines ont également remplacé la main d’œuvre de plus en plus chère jusqu’à ce que la moitié des employés présents depuis les premières heures ne soit remerciée. La centrale en elle-même voyait ses portes définitivement scellées vingt-cinq ans après son ouverture. Vingt-cinq années qui ont vu le meilleur puis le pire. Vingt-cinq années qui refont surface aujourd’hui depuis l’ouverture du procès opposant la ville de San Antonio contre la FFEC. En effet, des experts qui devaient attester de l’état du sol sur lequel repose la centrale ont découvert un taux anormalement élevé de radiation à l’intérieur de l’usine désaffectée. Cela remet en cause la crédibilité de l’entreprise qui jure encore ne rien avoir fait d’illégal. Les habitants de la ville ne sont pas de cet avis et réclament dommages et intérêts, arguant que les recherches douteuses de la FFEC ont certainement affecté leur état de santé. A l’heure où nous écrivons, aucun symptôme cancéreux ou anomalie génétique chez les nourrissons n’a été décelées. Néanmoins, les craintes de la population sont on-ne-peut-plus justifiées au vu des effets néfastes que le nucléaire produit. Gageons que cette bataille juridique est loin d’être terminée. En attendant, les portes de la centrale ont été scellées et les gardiens de sécurité portent tous des masques à gaz, ce qui ne fait que renforcer les dires de la partie civile.

_________________
    « Quand les Forces Supérieures te persécutent, n’essaye pas de persécuter les Forces Supérieures. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
San Antonio
I hear you beggin' my name but I don't care
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 107
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: ARTICLE DU SAN ANTONIO TIMES du 31 mai 2009   Mer 3 Fév - 21:57

« La mairie tend une main aux anomalies de San Antonio. »


    Après la parution de sa dernière interview, les visages de tous les habitants étaient tournés vers le maire, vers sa soi-disant réponse aux problèmes actuels, il semblerait que l’heure des consultations soient terminée puisqu’un bulletin officiel est sorti tôt ce matin, placardé dans toute la ville et sur les murs de l’Hôtel de ville : une soirée va être organisée au Laughlin Building dans le but de réunir ceux qui se font appelés « super héros » ainsi que des représentants « normaux » désireux d’obtenir des réponses. Les personnes dotées de pouvoir sont, bien évidemment, les premières visées par cette invitation ainsi, pour ceux d’entre eux qui craignent de s’exposer au grand jour, le maire Sherman atteste que les mesures de sécurité seront au maximum et que leurs noms ne seront publiquement dévoilés qu’avec leurs consentements. Pour les questions techniques, l’adjoint au maire a précisé que les portes de la soirée seront ouvertes à tous les intéressés, toutefois avec tenue correcte exigée.

    Alors à tous les curieux, inquiets ou super-héros, réservez votre vendredi en quinze, votre monde pourrait radicalement changer en une soirée.

_________________
    « Quand les Forces Supérieures te persécutent, n’essaye pas de persécuter les Forces Supérieures. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: San Antonio Times   

Revenir en haut Aller en bas
 
San Antonio Times
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (1979 ) Alerta OVNI by Antonio Jose Ales y Andres Madrid Ediciones Uve
» Recherche articles de presse dans le times usa
» Sermons d'Antonio Vieira
» Cardinal Antonio Cañizares Llovera : la façon recommandée de communier
» L’antichristianisme obsessionnel d’Antonio Federici Gelato Italiano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Last Action Heroes :: S.A. NETWORK :: SAN ANTONIO MEDIA-
Sauter vers: